Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/02/2014

Où est passé le site « ligne azur » ? Le gouvernement veut-il faire disparaître les preuves de son implication dans la promotion du « genre » à l'école ?

Le gouvernement, pris la main dans le sac sur la théorie du genre, essaye désespérément de faire disparaître les pièces à conviction qui l'accusent.

Ainsi le site ligne Azur agréé par l'Education nationale et dont Vincent Peillon appelait les recteurs, dans sa lettre du 4 janvier 2013, à « relayer avec la plus grande énergie la campagne » est très bizarrement devenu indisponible depuis le lundi 3 février 2014, et il n'est plus joignable par téléphone. Il faut dire qu'on y lisait des assertions telle que « l'identité de genre » est le « sentiment d'être un homme ou une femme. Très souvent, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti. Par exemple, une femme au corps féminin se sentira femme. Pour d'autres, sexe génital et identité de genre ne correspondront pas. » On y trouvait aussi des tableaux tels que celui en pièce jointe.



De telles preuves démontraient le mensonge de la gauche qui explique que les inquiétudes sur le genre sont des «fantasmes » agités par les « forces sombres »… qu'à cela ne tienne, la gauche caviarde les preuves !

Si elles n'avaient rien à se reprocher pourquoi les « forces de la lumière et du progrès » éprouvent-elles si soudainement le besoin d'un peu d'ombre ?

Par ses mensonges, ses caviardages, ses contradictions, la gauche a tenté de manipuler les Français, en particulier les parents d'élèves. Le report de la loi sur la famille ne doit pas désarmer notre vigilance : les interrogations sur le genre à l'école demeurent plus que jamais, Vincent Peillon doit s'en expliquer et rassurer les parents d'élèves plutôt que les menacer et les mener en bateau.

Les commentaires sont fermés.