Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/03/2014

La leçon européenne de Nicolas Sarkozy (28 février 2014)

#Nicolas Sarkozy, Nicolas Sarkozy, vidéo Nicolas Sarkozy, élections européennes 2014, élections européennes mai 2014 meze, ump meze, fn meze, Johnny Perchec, Fondation Konrad Adenauer, Hans-Gert Pöttering,amitié franco-allemande,François Hollande,Merkozy, Europe, Sarkozyste Dans sa stratégie de retour, Nicolas Sarkozy a marqué une nouvelle étape, même s'il s'en défend. «Je n'ai aucune intention de mettre un terme à la période de retrait de toute activité politique que j'ai souhaitée», explique-t-il dès le début du discours qu'il prononce au Forum Allianz. Invité du président de la Fondation Konrad Adenauer, Hans-Gert Pöttering - ancien président du Parlement européen -, Nicolas Sarkozy est là pour parler d'Europe.

«Une question stratégique»

Mais c'est une leçon qu'il vient délivrer. «L'amitié franco-allemande n'est pas un sujet d'actualité, elle n'est pas une question de gauche ou de droite. C'est une question stratégique, existentielle, insiste-t-il. Sans ce socle, il n'y a pas d'avancée possible en Europe. Il ne faut pas jouer avec cela.» Nicolas Sarkozy plaide pour un renforcement permanent de la relation. «Il appartient à chaque responsable d'apporter sa contribution», dit-il. Voilà pour la stratégie de rapport de forces préconisée par une partie de la gauche française et la «tension amicale» pratiquée l'année dernière par François Hollande.

Au début de la crise en Europe, le duo «Merkozy» avait été critiqué pour sa prédominance. L'ex-président assume. «Dans la crise, l'Europe avait un besoin vital de leadership, assure-t-il. Quand on a peur du leadership, c'est qu'on a peur de ses responsabilités.» Prolixe sur le passé, Nicolas Sarkozy n'évoque pas les difficultés actuelles de l'Europe à renouer avec la croissance. À trois mois des élections européennes, il appelle les Européens à regarder leurs faiblesses avec lucidité. Il existe «deux Europe», dit-il en proposant un choix «paradoxal»: «Plus d'intégration pour l'Europe de l'euro, moins d'intégration pour l'Europe des 28.» Cette Union-là doit «abandonner des compétences», estime-t-il, et «se concentrer sur sept ou huit missions»: industrie, recherche, énergie... C'est à peu près la ligne préconisée à l'Élysée: «L'action de l'Europe doit se concentrer là où elle est importante.»

Perchec Johnny
Responsable UMP MEZE

 

22/02/2014

Rythmes scolaires : les masques tombent et les familles vont payer

Convention Handicap

La question du handicap relève de la solidarité nationale

Convention après convention, l'UMP construit depuis bientôt deux ans son projet politique. Si toutes les propositions concernant les aspects régaliens et économiques, de l'égalité des chances, des droits et des devoirs ont été validés à plus de 90% lors du Conseil national du 25 janvier dernier, de nouvelles propositions ont vu le jour ce jeudi au sortir de la convention sur le handicap.

Lire la suite...


L'édito de Jean-François Copé

Rythmes scolaires : les masques tombent et les familles vont payer

Les masques sont tombés. À Lyon, Gérard Collomb vient d'acter le fiasco financier de la réforme des rythmes scolaires en annonçant qu'il allait faire payer les familles. En décidant de créer un forfait qui coûtera aux parents jusqu'à 20 euros par an et par enfant pour financer la réforme des rythmes scolaires, Gérard Collomb confirme les difficultés d'organisation et le coût caché d'une réforme bâclée et non financée.

Lire la suite...


Argumentaire 

Argumentaire - Politique économique de François Hollande : le vrai frein à l'attractivité de la France

Découvrez l'argumentaire « Politique économique de François Hollande : le vrai frein à l'attractivité de la France ». N'hésitez pas à le diffuser à un maximum de personnes.

Découvrez l'argumentaire...


Les questions au gouvernement de la semaine 

Les questions au gouvernement de la semaine

Retrouvez les questions posées au gouvernement à l'Assemblée nationale et au Sénat cette semaine.

Voir les vidéos...


Emploi des jeunes 

De nouvelles contraintes pour les entreprises : une mauvaise nouvelle pour l'emploi des jeunes !

L'Assemblée nationale examine une proposition de loi socialiste relative aux stages qui limite à 10% de la masse salariale le nombre de stagiaires dans une entreprise. Une fois de plus, la Gauche est dans la caricature et le double discours.

Lire la suite...


Loi Florange 

« Loi Florange », le nouveau visage de l'imposture socialiste

Avec ce texte, la majorité socialiste voulait nous faire croire que l'État avait le pouvoir de stopper les plans sociaux. La réalité, on le voit, est aux antipodes des promesses bien vite enterrées sur l'autel de l'amateurisme et de la démagogie !

Lire la suite...


  AdhérerDonner

Suivez l'UMP sur Twitter

UMP sur Facebook

Retrouvez l'UMP sur Youtube

Traits d'actu La question de la semaine Visitez la boutique de l'UMP